Comment gérer son stress selon le Dr Serge Marquis ?

Serge Marquis est un docteur expert en gestion du stress. Dans son livre “On est foutu, on pense trop !“, il explique que notre stress prend sa source dans notre mental qui tourne trop et trop vite. Le fait que nous soyons constamment absorbé par le flot de nos pensées nous cause beaucoup de souffrance inutile et nous empêche de profiter du moment présent. Voyons les conseils de cet expert pour apprendre à gérer notre stress et accéder à plus de sérénité dans nos vies. 

On est foutu, on pense trop !

On est foutu, on pense trop ! Serge Marquis

On est foutu, on pense trop !” est  un livre écrit par Serge Marquis, ce docteur expert en gestion du stress. Ce livre m’a beaucoup touchée et j’avais envie de vous en expliquer les grandes lignes.

Serge Marquis y explique que le stress a de nombreuses conséquences néfastes sur notre santé physique et émotionnelle. Et puisqu’il n’a jamais été aussi élevé qu’à notre époque actuelle, il est urgent d’apprendre à  l’apprivoiser.

Selon le docteur, ce sont les pensées qui tournent constamment dans notre tête qui sont à l’origine de notre stress. Il utilise la métaphore du hamster pour décrire l’agitation incessante de notre mental :

« Nous avons tous un hamster dans notre tête. Un petit rongeur invisible qui monopolise toute notre attention et qui, en une fraction de seconde, se met à courir dans sa roue, jusqu’à nous faire perdre la tête ! Ce petit hamster pensouille beaucoup, mais il pense très peu. Il blâme, critique et s’inquiète, mais il est incapable d’émettre des pensées claires et utiles qui l’aideraient à passer à l’action. » (Serge Marquis, On est foutu, on pense trop !)

En effet, notre mental est toujours entrain de regretter le passé ou de se tracasser pour l’avenir, il ressasse inlassablement un même souci sans déboucher sur rien qui soit réellement utile, il se prend d’inquiétude pour des situations imaginées de toutes pièces,…  Bref, il est pour la plupart du temps déconnecté de la réalité et nous crée ainsi beaucoup de stress superflu.

De plus, puisque notre attention ne peut pas être à deux endroits en même temps, nous ne pouvons pas à la fois écouter notre hamster intérieur et profiter pleinement du moment présent. Ainsi,  la majeure partie du temps, nous sommes tellement absorbés par nos pensées que nous passons à côté du spectacle de notre vie.

Comment calmer notre hamster et nous libérer du stress qu’il génère ?

Pour diminuer notre stress, il va donc falloir apprendre à discipliner notre mental. Autrement dit, il va falloir apprendre à débrancher de temps en temps la roue de notre hamster 😉  Cela se fait en deux étapes : 

La première étape  consiste à repérer les moments où notre attention est accaparée par des pensées non-constructives. “Je suis encore vraiment mal habillé aujourd’hui, que vont penser les autres ?”, “Pfff, c’est toujours à moi que ça arrive des histoires pareilles !”, “Ai-je bien éteint les plaques de cuisson avant de partir ?”, etc. Ce type de pensées doivent nous alerter sur le fait que notre hamster est reparti dans sa course effrénée. Tous ces discours internes négatifs que nous entretenons à longueur de journée nous déconnectent du moment présent et génèrent en nous une souffrance inutile.

La deuxième étape sera détourner notre attention de ces pensées inutiles. Rappelez-vous, notre attention ne peut pas être placée à deux endroits en même temps. En quelque sorte, il faut donc offrir à notre hamster autre chose à ronger. Pour cela, le docteur Marquis nous conseille de nous focaliser sur notre respiration.

Concrètement, on compte 5 secondes pour l’inspiration, puis 5 secondes pour l’expiration, tout en restant concentré sur la sensation de l’air qui passe entre les narines. En adoptant une respiration abdominale (on essaye de gonfler le ventre lors de l’inspiration), on active en plus le système nerveux parasympathique. Ce dernier, au contraire du système nerveux sympathique qui est responsable de la réaction de stress, induit le retour au calme et la relaxation du corps.

En résumé, il s’agit d’un entrainement qui consiste s’extraire de nos ruminations mentales pour nous se refocaliser sur l’instant présent. A mesure que vous vous entraînerez à faire ce petit exercice, cela deviendra un réflexe.

Dans sa conférence “On est foutu, on pense trop”, Serge Marquis reprend avec humour les grandes idées de son livre : 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *